La Nouvelle Relève Juin 2009

La Nouvelle Relève Juin 2009
L’association “Umuseke” promeut la culture de la paix dans la jeunesse ils sont contents de promouvoir la culture de la paix
Les élèves des écoles primaires se sont rencontrés dans ART FOR PEACE
(Photo archives)

Pour prévenir les conflits, l’Association « Umuseke » a fait recours à l’éducation à la paix en faveur des jeunes et adolescents des pays de la régions des Grands Lacs en utilisant différents programmes d’éducation à la paix notamment celui intitulé « Vers la citoyenneté avec le soutien de la paix », tels sont les propos de Monsieur Jean Pierre Hitababyaye, Président de l’Association « Umuseke », au cours d’une réunion regroupant les membres de ladite association ainsi que ses différents partenaires à Kigali en date du 17 Juin 2009. Lors de son interview à la presse, monsieur Hitababyaye a déclaré que « Umuseke » est une association sans but lucratif qui milite pour la promotion de la culture de la paix dans la région des Grands Lacs. Ladite association, poursuit-t-il, a pour objectifs de former une jeunesse suffisamment forte sachant militer pour la paix, défendre ses droits, prendre des responsabilités et engagée dans des actions positives et capable de soutenir les jeunes rwandais et les jeunes de la sous-région des Grands Lacs, dans leurs actions de citoyens responsables sachant défendre l’égalité, la tolérance et la paix, mettre en place un cadre pour les échanges, les concertations et les recherches des acteurs de la paix. « Nous intervenons dans les domaines d’éducation aux droits des enfants, protection de l’environnement ainsi que la participation au développement socio-économique des familles des bénéficiaires », précise le Président de l’Association « Umuseke ». En effet, ce dernier déclare que « nous avons choisi de faire cette présentation à cette date de la journée de l’enfant africain, parce que nous nous considérons sur la liste de tous ceux qui veulent, cherchent et contribuent à ce que l’avenir de l’enfant africain soit meilleur et nous pensons demander à nos invités qui en ont le pouvoir d’instaurer plutôt une journée rwandaise de la paix », a-t-il souhaité.
Pour obtenir de bons résultats de leur travail, l’Association « Umuseke » a élaboré des guides pédagogiques pour chaque programme, explique-t-il, sur les différents thèmes, illustrés par des images qui amènent les enfants à comprendre ce que sont les préjugés, les rumeurs, la discrimination, les droits, les devoirs, la prise de décision, la responsabilité, etc. Des débats et des jeux reliés aux thèmes sont organisés de façon à ce que chaque participant comprenne le contenu articulé à son environnement. Il a, enfin, souligné que dans toutes les provinces rwandaises et dans l’Est de la RDC, chaque année, environ 5000 enfants sont éduqués par 400 enseignants formés dans l’un de leurs programmes. Après avoir suivi l’un des programmes, les jeunes constituent des clubs de paix dans leurs écoles respectives et centres de jeunes et restent en contact avec l’Association « Umuseke ». Notons enfin qu’au mois de juillet 2009, il est prévu une rencontre des jeunes Rwandais, Congolais et Burundais qui ont parcouru l’expositions « vers la citoyenneté sur le sentier de la paix ». Ils vont partager pendant quatre jours des expériences acquises, par des poèmes, des chansons et des dessins et cette rencontre sera organisée à Kabgayi.
Chantal Namukunzi

Comments are closed.